aprs le doctorat > Suisse Occidentale


Suisse romande

Informations relatives à la Suisse romande réunies par Slavica Masina et Verity Elston pour le compte de la CUSO (conference universitaire de la Suisse occidentale).
L'étude complète "L'insertion professionnelle des docteurs en Suisse", mars 2015, est disponible dans la rubrique Ressources.


Chiffres clés

  • 6 cantons : Genève, Vaud, Valais, Fribourg, Neuchâtel et Jura.
  • 2,1 millions d'habitants, soit 26% de la population suisse, sur environ 29% du territoire national.
  • Environ 50.000 étudiants dans les universités, 25.000 dans les hautes écoles spécialisées et pédagogiques.
  • En 2013 : 1.146 nouveaux docteurs issus des 5 hautes écoles universitaires.
  • Les hautes écoles suisses octroient le plus grand nombre de doctorats par classe d’âge dans le monde : 3.4%, par rapport à une moyenne globale de 1.5%. (OCDE).



©LB/CUSO

La Suisse occidentale possède une population active très internationale et marquée par une forte présence des ressortissants des pays limitrophes.
L’économie de la région s’appuie fortement sur la recherche et l’innovation qui alimentent de nombreux secteurs, comme la biotechnologie, la technologie médicale, la micromécanique, l’énergie et le développement durable, l’informatique et la finance.
La Suisse a été classée en tête des nations innovantes pour la 4ème année consécutive par le GII 2014 (Indice mondial de l'innovation).

Les atouts de la région
- La forte présence de la recherche et de l’innovation implique un besoin important de chercheurs bien qualifiés et plurilingues.
- De bonnes conditions de vie : si le coût de la vie est élevé (les loyers dans la région lémanique sont souvent très chers), les salaires reflètent cette réalité et sont beaucoup plus hauts que ceux trouvés ailleurs.
- Malgré la politique actuelle au niveau fédéral, il subsiste une bonne ouverture à l’immigration des personnes qualifiées.