aprs le doctorat > Que deviennent les docteurs ? > Emploi des docteurs


Emploi des docteurs

Difficile poursuite d’une carrière académique


Au moment de leur première inscription et plus encore au moment de la soutenance de leur thèse, la majorité des docteur.e.s projettent de travailler dans la recherche académique. Or, la carrière académique offre des possibilités de plus en plus réduites car le nombre de postes proposés n’augmente pas, voire diminue dans certains cas, la sélection est de plus en plus exigeante et les chemins qui y mènent sont souvent précaires et longs.

Seule une minorité de docteur.e.s, après avoir enchaîné plusieurs postdocs et contrats à durée déterminée continueront leur carrière dans la recherche académique à long terme.

Une bonne insertion dans l’emploi


Les docteur.e.s accèdent relativement facilement à l’emploi car un niveau de diplôme élevé protège davantage du chômage.

Cependant, ils- elles mettent du temps à accéder à un emploi stable et ont parfois du mal à trouver un emploi en adéquation avec leurs aspirations.

Enfin la poursuite de carrière des docteur.e.s est plus aisée dans le secteur privé, du moins en ce qui concerne l’accès à un emploi à durée indéterminée et la rémunération.

Des différences selon les filières


Certaines filières (droit, sciences économique et gestion, sciences de l’ingénieur) affichent traditionnellement un très bon taux d’insertion alors que d’autres filières (chimie, sciences de la vie, lettres et sciences humaines) connaissent des difficultés d’insertion professionnelle passagères ou récurrentes.