aprs le doctorat > Pimont > Mtiers et carrires


Mtiers et carrires

Carrière académique





La 1ère étape d’une carrière académique en Italie est le doctorat. Sa durée de 3 ans à 4 ans.

Un doctorat national et un doctorat obtenu dans un autre pays ont la même validité pour entamer la seconde étape, le postdoc. Les chercheurs postdoctoraux sont employés par les universités pour une durée qui varie de 1 à 3 ans.

Durant cette période postdoctorale, les chercheurs bénéficient d’un financement qui peut durer jusqu’à 6 ans (selon la législation de 2010). Les postdocs font l’objet d’appels à candidatures publiés par les universités.


Après cette période postdoctorale étendue, la troisième étape consiste à être embauché par une université sous contrat à durée déterminée appelé RTD-a ou RTD-b (« Ricercatore a tempo determinato Tipo A o Tipo B »). Ces deux catégories se caractérisent par les mêmes devoirs, salaires et durées (3 ans sans possibilité de renouvellement) mais les RTD-b sont insérés dans une sorte de « Tenure Track ». Contrairement à leurs collègues sous contrat RTD-a, à la fin de leur contrat, ils peuvent accéder à un poste de professeur associé et, ensuite, à un poste de professeur.

La carrière académique est, en ce moment, difficile d’accès. Les difficultés peuvent se résumer en 2 paramètres:
  • D’un côté, les jeunes chercheurs ne sont pas sûrs de pouvoir accéder à une poursuite de carrière (de postdoc à RTD).
  • D’un autre côté, la carrière est caractérisée par une précarité qui accompagne les chercheurs jusqu’à leur promotion comme professeur associé. De ce fait, la durée longue d’accession, la forte compétition entre jeunes chercheurs et le nombre d’étapes à franchir entre la fin du doctorat et un poste de professeur associé font que la condition du chercheur reste précaire jusqu’à l’âge de 40 ans.

Entreprendre


Il y a plusieurs types d’incubateurs au Piémont:

Les incubateurs d'entreprises universitaires


Les incubateurs liés à la recherche académique appartiennent aux Universités : Université de Turin – 2i3T; Politecnico de Turin – I3P; Université du Piémont Oriental - Enne3.

I3P


L'I3P constitue l’incubateur universitaire principal en Italie et l’un des meilleurs au niveau Européen (5ème européen et 15ème  mondial selon le classement UBI -University Business Incubator de 2014).

L’I3P met à disposition des intéressés, qu'ils soient des chercheurs de l’université ou des entrepreneurs hors sphère académique, des espaces ouverts et les met en contact avec des cabinets de conseil professionnels pour les aider à démarrer leurs entreprises et à se créer un réseau de collaborateurs.

Chaque année, l’I3P permet à 15 nouvelles startups de démarrer leurs activités.

plus d'informations sur l'I3P

2i3T


Le 2i3T se focalise sur la valorisation commerciale des résultats probants de la recherche académique de l'université de Turin.

Il soutient la création et promeut les entreprises à forte densité de connaissances.

plus d'informations sur le 2i3T

Enne3


L’Enne3 est situé à Novara, il s’intéresse en particulier aux projets lancés sur le territoire Est du Piémont.

Son objectif est de promouvoir et développer les projets d’entreprises innovant dans le domaine de la technologie.

Les incubateurs dans le secteur privé


Des incubateurs plus petits appartiennent aux parcs technologiques ou sont liés à des entreprises (par exemple, l’incubateur du parc de Bio-industrie, l’incubateur du ‘Parco Scientifico e Tecnologico Tecnogranda SpA’).
 
Les pépinières d’entreprises se dédient aux start-up et aux lancements d’entreprises. Ils offrent des services d’aide à la commercialisation.

Les parcs technologiques sont des projets à grande échelle qui accueillent des entreprises privées, des entreprises publiques ou des laboratoires d’universités. Ils n’offrent pas d’assistance à la commercialisation sauf s’ils ont des programmes d’incubation.