aprs le doctorat > Lombardie > Mtiers et carrires


Mtiers et carrires

Carrière académique


La 1ère étape d’une carrière académique en Italie est le doctorat. Sa durée de 3 ans peut être, dans certains cas, prolongée jusqu’à 4 ans, avec l’autorisation du directeur de thèse et à condition que le candidat trouve le financement nécessaire.
 
Un doctorat national et un doctorat obtenu dans un autre pays ont la même validité pour entamer la seconde étape, le postdoc. Les chercheurs postdoctoraux sont employés par les universités pour une durée qui varie de 1 à 3 ans. Durant cette période postdoctorale, les chercheurs bénéficient d’un financement qui peut durer jusqu’à 6 ans (selon la législation de 2010). Les postdocs font l’objet d’appels à candidatures publiés par les universités.
 
Après cette période postdoctorale étendue, la troisième étape consiste à être embauché par une université sous contrat à durée déterminée appelé RTD-a ou RTD-b (« Ricercatore a tempo determinato Tipo A o Tipo B »). Ces deux catégories se caractérisent par les mêmes devoirs, salaires et durées (3 ans sans possibilité de renouvellement) mais les RTD-b sont insérés dans une sorte de « Tenure Track ».

Contrairement à leurs collègues sous contrat RTD-a, à la fin de leur contrat, ils peuvent accéder à un poste de professeur associé et, ensuite, à un poste de professeur.

La carrière académique est, en ce moment, difficile d’accès. Les difficultés peuvent se résumer en 2 paramètres:
  • D’un côté, les jeunes chercheurs ne sont pas sûrs de pouvoir accéder à une poursuite de carrière (de postdoc à TRD).
 
  •  D’un autre côté, la carrière est caractérisée par une précarité qui accompagne les chercheurs jusqu’à leur promotion comme professeur associé. De ce fait, la durée longue d’accession, la forte compétition entre jeunes chercheurs et le nombre d’étapes à franchir entre la fin du doctorat et un poste de professeur associé font que la condition du chercheur reste précaire jusqu’à l’âge de 40 ans.